Chargement en cours
Automoteur de lavage haute pression radiocommandé pour nettoyer les bâtiments avicoles, poulaillers de chair...
Rabaud

Diminue la pénibilité des travaux de nettoyage, l’opérateur se trouve au sec, sans devoir porter une lance à bout de bras.

Diminue la quantité d’eau consommée.

Machine montée sur un chenillard entièrement radiocommandé par un opérateur.

Quatre dispositifs de lavage permettent un lavage complet du bâtiment et de qualité :
   1 - Une rampe orientable montée sur un bras articulé qui peut atteindre 4,50 m de haut pour le lavage du plafond et des parois.
   2 - Un tunnel de nettoyage des lignes de vie et des mangeoires.
   3 - Une lance haute pression manuelle pour la finition.
   4 - Canon à mousse (en option) pour appliquer le détergent.

Un groupe haute pression se situe à l’extérieur du bâtiment.
Il comprend une cuve tampon de 1 000 litres, une pompe haute pression de 140 bars et de 87 L/min de débit.
Le groupe haute pression est entraîné par la PDF d’un tracteur ou par un moteur diesel.

Pour un bâtiment de poulets de 1 000 m², il faut compter un temps de lavage d’environ 3 heures.
Une donnée variable selon le type de bâtiment et le niveau de finition demandée par l’éleveur.

Caractéristiques techniques

Caractéristiques
LAVICOLE
Moteur du chenillard
Essence HONDA 22CV
Avancement
Hydrostatique
Train de chenilles
à voies fixe de 1.70m
Largeur des chenilles
230 mm
Poids du Chenillard
1 300 kg
Système de nettoyage des lignes de vies
Double tourniquets à rotation hydraulique,
équipés de 4 rotabuses et 2 jets plats
Système de nettoyage des murs et plafonds
Rampe de 1.20 m avec 5 rotabuses
montée sur bras de 4,50 m de haut
avec inclinaison et rotation hydrauliques
Commandes du chenillard
Radiocommande
Groupe haute Pression
87 L/min, soit 5.2 m3/H
Pression du groupe HP
140 bars
Cuve à eau tampon
1 000 L avec vanne de vidange
Alerte niveau d’eau trop bas
Par klaxon
Tuyau entre la cuve et le chenillard
100 m de long
avec enrouleur hydraulique
Entrainement du groupe HP
Par prise de force tracteur, 540 Trs/min (40 CH)
ou Moteur diesel de 60 CH à 3000 trs/min
Laveuse de Bâtiments AvicolesLaveuse de Bâtiments AvicolesTunnel de nettoyage des lignes de vie et des mangeoires. Lavage des pipettes et des lignes de vieRampe orientable pour le lavage des voletsBuses de nettoyage montées sur rampes pour le lavage des plafondsGroupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Laveuse de Bâtiments Avicoles
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Laveuse de Bâtiments Avicoles
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Tunnel de nettoyage des lignes de vie et des mangeoires.
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Lavage des pipettes et des lignes de vie
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Rampe orientable pour le lavage des volets
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Buses de nettoyage montées sur rampes pour le lavage des plafonds
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres

Témoignages


"Nous utilisons la laveuse Lavicole depuis deux ans et nos adhérents sont très satisfaits de la qualité du travail réalisé.
Un opérateur muni d’un boîtier de commande conduit la machine qui est équipée de chenilles pour faciliter son déplacement.
Certes ce matériel n’est pas totalement autonome, mais il permet de réduire fortement la pénibilité du lavage et pour nous il était vital de trouver une solution pour conserver notre personnel.
Le robot effectue à 95 % le lavage, seuls les angles du bâtiment ou la vis de reprise nécessitent d’avoir recours à la lance manuelle.
Par ailleurs, nous gagnons du temps reprise rapport à un lavage manuel, ce qui nous permet de facturer la prestation par la laveuse au même prix, soit environ 250 €/1 000 m².
"

Témoignage réalisé par Christian Nicolas de la Chambre d'agriculture de Bretagne,
pour le magazine TERRA du 21 septembre 2018

Articles de presse

Article TERRA du 21 septembre 2018 :


Un automoteur de lavage des bâtiments avicoles

Trente adhérents d'une coopérative vendéenne utilisent aujourd'hui la laveuse Lavicole.
Un exemple simple et performant d'automoteur de lavage qui rend moins pénible cette tâche indispensable sur le plan sanitaire.



Le lavage d’un poulailler de 1 200 m² et de ses équipements requiert entre 4 et 8 heures de travail, un lot de dindes abattu à 18 semaines salissant davantage le matériel qu’un lot de poulets. La pénibilité est essentiellement liée au maintien de la lance de lavage, aux projections et au déplacement du matériel (pompe et flexible de lavage, câble électrique, tuyau d’alimentation en eau). Si le lavage est pratiqué à l’eau froide, l’opérateur travaille en hiver dans des conditions inconfortables.
Certains éleveurs se sont équipés de matériel performant pour gagner en efficacité et en confort : pompe à eau chaude, groupe autonome sur un porteur avec possibilité de connecter plusieurs lances…
Beaucoup font également appel à la sous-traitance, certaines entreprises s’étant d’ailleurs spécialisées dans cette prestation de service. C’est le cas de Coop’Eveil, coopérative implantée en Vendée. Mais si le lavage est une tâche pénible pour l’éleveur, elle l’est encore plus pour des salariés dont c’est l’activité principale. Très rapidement confrontée à un déficit de main d’oeuvre - le département de la Vendée frisant en effet le plein emploi -, la coopérative a recherché d’autres solutions. Elle a ainsi pris contact avec la société Rabaud, spécialiste en conception de matériel agricole.

À acheter en commun
Les premiers essais de la laveuse Lavicole ont été réalisés en 2016. Aujourd’hui plus de trente adhérents de la coopérative y ont recours. L’utilisation de ce matériel est simple, même si sa mise au point a nécessité des heures de travail et des améliorations avant d’aboutir à la version commerciale.
Le groupe de lavage qui fonctionne sur prise de force ou moteur autonome a un débit de 87 litres/min à une pression de 140 bars. Alimenté par une réserve d’eau de 1 000 litres, le groupe reste à l’extérieur du poulailler et il est raccordé au chenillard par un flexible.

Quatre dispositifs complémentaires assurent le lavage :
   - une rampe comprenant cinq buses, montée sur un bras articulé qui peut atteindre 4,50 m de haut pour le plafond, les parois et le sol béton,
   - un tunnel de nettoyage des lignes de pipettes et des mangeoires,
   - une lance manuelle pour la finition des endroits les moins accessibles,
   - un canon à mousse pour appliquer le détergent (en option).

D’un coût de 80 à 90 000 € selon les options, ce matériel peut difficilement être acheté par un seul éleveur, mais en achat groupé, ou par une société de prestation de services.

Christian Nicolas
Chambres d'agriculture de Bretagne


Avis d'expert
L’automoteur Lavicole est une première étape dans l’automatisation du lavage des poulaillers. La prochaine serait de le rendre autonome, mais la diversité des modèles de poulaillers complique la tâche.
Une avancée en la matière serait qu’un plan en trois dimensions sous format informatique de la coque et des équipements soit fourni avec chaque nouveau poulailler. Il suffirait dans ce cas de configurer la laveuse par clé USB par exemple avant de la laisser faire son travail en toute autonomie avec l’appui de capteurs pour en assurer la sécurité. À ce stade de l’automatisation, on pourrait alors utiliser le terme de robot de lavage.

Diminue la pénibilité des travaux de nettoyage, l’opérateur se trouve au sec, sans devoir porter une lance à bout de bras.

Diminue la quantité d’eau consommée.

Machine montée sur un chenillard entièrement radiocommandé par un opérateur.

Quatre dispositifs de lavage permettent un lavage complet du bâtiment et de qualité :
   1 - Une rampe orientable montée sur un bras articulé qui peut atteindre 4,50 m de haut pour le lavage du plafond et des parois.
   2 - Un tunnel de nettoyage des lignes de vie et des mangeoires.
   3 - Une lance haute pression manuelle pour la finition.
   4 - Canon à mousse (en option) pour appliquer le détergent.

Un groupe haute pression se situe à l’extérieur du bâtiment.
Il comprend une cuve tampon de 1 000 litres, une pompe haute pression de 140 bars et de 87 L/min de débit.
Le groupe haute pression est entraîné par la PDF d’un tracteur ou par un moteur diesel.

Pour un bâtiment de poulets de 1 000 m², il faut compter un temps de lavage d’environ 3 heures.
Une donnée variable selon le type de bâtiment et le niveau de finition demandée par l’éleveur.

Caractéristiques
LAVICOLE
Moteur du chenillard
Essence HONDA 22CV
Avancement
Hydrostatique
Train de chenilles
à voies fixe de 1.70m
Largeur des chenilles
230 mm
Poids du Chenillard
1 300 kg
Système de nettoyage des lignes de vies
Double tourniquets à rotation hydraulique,
équipés de 4 rotabuses et 2 jets plats
Système de nettoyage des murs et plafonds
Rampe de 1.20 m avec 5 rotabuses
montée sur bras de 4,50 m de haut
avec inclinaison et rotation hydrauliques
Commandes du chenillard
Radiocommande
Groupe haute Pression
87 L/min, soit 5.2 m3/H
Pression du groupe HP
140 bars
Cuve à eau tampon
1 000 L avec vanne de vidange
Alerte niveau d’eau trop bas
Par klaxon
Tuyau entre la cuve et le chenillard
100 m de long
avec enrouleur hydraulique
Entrainement du groupe HP
Par prise de force tracteur, 540 Trs/min (40 CH)
ou Moteur diesel de 60 CH à 3000 trs/min

découvrir

en images

Laveuse de Bâtiments AvicolesLaveuse de Bâtiments AvicolesTunnel de nettoyage des lignes de vie et des mangeoires. Lavage des pipettes et des lignes de vieRampe orientable pour le lavage des voletsBuses de nettoyage montées sur rampes pour le lavage des plafondsGroupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Laveuse de Bâtiments Avicoles
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Laveuse de Bâtiments Avicoles
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Tunnel de nettoyage des lignes de vie et des mangeoires.
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Lavage des pipettes et des lignes de vie
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Rampe orientable pour le lavage des volets
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Buses de nettoyage montées sur rampes pour le lavage des plafonds
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres
Groupe haute pression avec une cuve tampon de 1 000 litres

Laveuse de batiments avicoles

Témoignages


"Nous utilisons la laveuse Lavicole depuis deux ans et nos adhérents sont très satisfaits de la qualité du travail réalisé.
Un opérateur muni d’un boîtier de commande conduit la machine qui est équipée de chenilles pour faciliter son déplacement.
Certes ce matériel n’est pas totalement autonome, mais il permet de réduire fortement la pénibilité du lavage et pour nous il était vital de trouver une solution pour conserver notre personnel.
Le robot effectue à 95 % le lavage, seuls les angles du bâtiment ou la vis de reprise nécessitent d’avoir recours à la lance manuelle.
Par ailleurs, nous gagnons du temps reprise rapport à un lavage manuel, ce qui nous permet de facturer la prestation par la laveuse au même prix, soit environ 250 €/1 000 m².
"

Témoignage réalisé par Christian Nicolas de la Chambre d'agriculture de Bretagne,
pour le magazine TERRA du 21 septembre 2018

Articles de presse

Article TERRA du 21 septembre 2018 :


Un automoteur de lavage des bâtiments avicoles

Trente adhérents d'une coopérative vendéenne utilisent aujourd'hui la laveuse Lavicole.
Un exemple simple et performant d'automoteur de lavage qui rend moins pénible cette tâche indispensable sur le plan sanitaire.



Le lavage d’un poulailler de 1 200 m² et de ses équipements requiert entre 4 et 8 heures de travail, un lot de dindes abattu à 18 semaines salissant davantage le matériel qu’un lot de poulets. La pénibilité est essentiellement liée au maintien de la lance de lavage, aux projections et au déplacement du matériel (pompe et flexible de lavage, câble électrique, tuyau d’alimentation en eau). Si le lavage est pratiqué à l’eau froide, l’opérateur travaille en hiver dans des conditions inconfortables.
Certains éleveurs se sont équipés de matériel performant pour gagner en efficacité et en confort : pompe à eau chaude, groupe autonome sur un porteur avec possibilité de connecter plusieurs lances…
Beaucoup font également appel à la sous-traitance, certaines entreprises s’étant d’ailleurs spécialisées dans cette prestation de service. C’est le cas de Coop’Eveil, coopérative implantée en Vendée. Mais si le lavage est une tâche pénible pour l’éleveur, elle l’est encore plus pour des salariés dont c’est l’activité principale. Très rapidement confrontée à un déficit de main d’oeuvre - le département de la Vendée frisant en effet le plein emploi -, la coopérative a recherché d’autres solutions. Elle a ainsi pris contact avec la société Rabaud, spécialiste en conception de matériel agricole.

À acheter en commun
Les premiers essais de la laveuse Lavicole ont été réalisés en 2016. Aujourd’hui plus de trente adhérents de la coopérative y ont recours. L’utilisation de ce matériel est simple, même si sa mise au point a nécessité des heures de travail et des améliorations avant d’aboutir à la version commerciale.
Le groupe de lavage qui fonctionne sur prise de force ou moteur autonome a un débit de 87 litres/min à une pression de 140 bars. Alimenté par une réserve d’eau de 1 000 litres, le groupe reste à l’extérieur du poulailler et il est raccordé au chenillard par un flexible.

Quatre dispositifs complémentaires assurent le lavage :
   - une rampe comprenant cinq buses, montée sur un bras articulé qui peut atteindre 4,50 m de haut pour le plafond, les parois et le sol béton,
   - un tunnel de nettoyage des lignes de pipettes et des mangeoires,
   - une lance manuelle pour la finition des endroits les moins accessibles,
   - un canon à mousse pour appliquer le détergent (en option).

D’un coût de 80 à 90 000 € selon les options, ce matériel peut difficilement être acheté par un seul éleveur, mais en achat groupé, ou par une société de prestation de services.

Christian Nicolas
Chambres d'agriculture de Bretagne


Avis d'expert
L’automoteur Lavicole est une première étape dans l’automatisation du lavage des poulaillers. La prochaine serait de le rendre autonome, mais la diversité des modèles de poulaillers complique la tâche.
Une avancée en la matière serait qu’un plan en trois dimensions sous format informatique de la coque et des équipements soit fourni avec chaque nouveau poulailler. Il suffirait dans ce cas de configurer la laveuse par clé USB par exemple avant de la laisser faire son travail en toute autonomie avec l’appui de capteurs pour en assurer la sécurité. À ce stade de l’automatisation, on pourrait alors utiliser le terme de robot de lavage.

Produits associés
Découvrir ce produit
Découvrir ce produit
Occasions associées

Nous n'avons actuellement aucune occasion disponible pour ce produit.

Restez informé de la prochaine mise en ligne en cliquant ci-dessous :